EAD Judiciaire
La LOPPSI II

La loi LOPPSI II

La loi LOPPSI II (Loi d’Orientation et de Programmation pour la Performance de la Sécurité Intérieure) publiée en mars 2011 a apporté de grands changements dans le domaine des Éthylotests Anti-Démarrage chez les particuliers.

Cette loi prévoit la possibilité, sous accord préfectoral, pour un particulier de faire installer un éthylotest anti-démarrage (aussi appelé EAD). Cela concerne les personnes ayant fait l’objet d’un délit :

  • Alcool au volant ou récidive
  • Homicide ou blessures involontaires en état d’ébriété
  • Etc.
EAD LOPPSI

L'EAD judiciaire

L’EAD judiciaire est avant tout un outil de prévention afin de lutter contre la récidive de la conduite en état d’ivresse. Si ce phénomène a connu une baisse fulgurante en France, près de 30% des Français continuent de consommer quotidiennement de l’alcool. En 2018, l’abus d’alcool au volant était la deuxième cause de mortalité sur les routes de France.

C’est pourquoi, alors que l’efficacité de ce procédé a déjà été prouvée à l’étranger, la France a à son tour décidé de passer à l’action.

Vérification et installation des EAD

Un particulier, suite à une décision de justice, peut donc faire installer ce dispositif dans son véhicule qui sera directement relié à son système de démarrage.
Cette installation se fait uniquement par un technicien installateur et vérificateur EAD agréé par la préfecture et qualifié par l’UTAC.
L’utilisateur va souffler dans l’éthylotest anti-démarrage qui va ensuite mesurer le taux d’alcool dans l’air expiré. Si le taux est supérieur à 0.1mg/L, le véhicule ne démarrera pas. Même après le démarrage du véhicule, l’EAD demandera un test aléatoire dans les 5 à 30 minutes suivantes.

Pour les personnes condamnées suite à une conduite en état d’ébriété, l’EAD judiciaire permet de poursuivre une activité professionnelle et sociale. Cela incite également le conducteur à prendre ses responsabilités en ce qui concerne sa consommation d’alcool.
A la fin de la peine, l’équipement est désinstallé par l’atelier qualifié qui délivre une attestation de désinstallation au conducteur. 

Les systèmes EAD LOPPSI sont généralement proposés par les installateurs sous forme locative, cela aura un impact financier moindre pour le conducteur que s’il devait passer par l’achat.
L’achat est néanmoins possible à la demande du client.

UNITAK SAS | Standard : 02.41.65.25.83 | info@unitak.com |
32 rue du Carteron, 49300 Cholet